Article de Presse - SUD OUEST - Getaria met en scène les métiers d’antan

2402144_032_14402368_1000x500

Après le succès d'« Haizeari », le groupe de danses basques Getaria revient avec un nouveau spectacle, « Métiers d'antan », dont la première représentation sera donnée ce dimanche 19 juin, à 17 heures, au fronton.

« Le spectacle raconte, à travers toute une scénographie, les travaux d'antan que l'on exerçait au Pays basque, toutes provinces confondues. Après les travaux, il faut laisser la place à la fête, et les périodes de carnaval étaient un moment privilégié pour oublier la dureté des travaux manuels », explique le président de Getaria, Bixente Ciaurriz. « Nous mettrons en scène les ateliers de travail dès le début du spectacle et les danseurs se placeront à chaque atelier pour la démonstration de danse liée au corps de métier », poursuit-il. Et d'expliquer que les métiers ont été choisis et ciblés en fonction des significations et origines des danses basques.

Cinquantaine de danseurs

Ainsi, seront déclinées les corporations des vanniers, des sandales, des pêcheurs, sans oublier l'école. Ce ne seront donc pas loin d'une cinquantaine de danseurs, adultes, jeunes et enfants qui se produiront sur de nouvelles chorégraphies de Paskale Lascano, qu'ils ont étudiées pendant toute l'année. Les plus jeunes ont travaillé avec Iraia Lascano et Bixente Ciaurriz, qui ont pris part, eux aussi, à la scénographie.

La représentation de ce dimanche sera suivie de trois autres, le 21 juillet, le 12 août et le 2 septembre. Getaria se produira pendant la saison estivale dans toute la région.

Ghislaine Castillon

Posté par Getariataldea à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Article SUD OUEST 20/11/2014 Destination BOLIVIE

Iraia Lascano, la vice-présidente, Françoise Etchave, trésorière adjointe et Bixente Ciaurriz, président du groupe de danse.
Le groupe de danse Getaria se prépare pour embarquer l'ensemble de l'équipage de corsaires de son spectacle « Haizeari » en terre bolivienne du 13 au 25 février 2015.

Ils participeront au carnaval d'Oruro, la seconde manifestation la plus influente d'Amérique latine et apporteront leur soutien à l'association Hermanos Mayores, école de la solidarité d'enfants de familles défavorisées à Cochabamba en collaboration avec l'association basque Giltzarria d'Hélette. En utilisant comme langage commun, la danse.

« Une expérience unique et humaine que l'on ne pouvait pas manquer », explique le jeune président, Bixente Ciaurriz. « C'est une source d'enrichissement, une transmission de part et d'autre de nos cultures et de nos danses », poursuit-il. « Cela a pu se faire grâce à l'initiative d'une danseuse de notre groupe, Joana Biscay, professeur des écoles, partie un an travailler bénévolement dans cette école », précise-t-il. Avec un programme intense en perspective.

En résidence

À peine atterris à La Paz, ils rejoindront Oruro, à 3 600 mètres d'altitude. Ils y retrouveront la fraternité invitante, Tinkus Tolkas K'Achasn, pour danser dans leur cortège avec près de 30 000 danseurs et musiciens pendant deux jours. Ensuite, ils iront en résidence à Cochabamba pour travailler avec les animateurs et les enfants d'Hermanos Mayores. Leur projet : créer un spectacle en intégrant les enfants et les initier à la pala ou à d'autres jeux.

En recherche de fonds

En attendant, ils apprennent les règles du défilé, fabriquent un costume, répètent les pas au moyen de vidéos. Et cherchent des financements complémentaires pour leur voyage et l'achat de matériel pour les enfants d'Hermanos Mayores. Soit un budget de 1 500 euros par personne.

S'ils sont une trentaine à partir, la plupart sont étudiants ou en formation professionnelle. Avec une mise personnelle de 600 euros chacun.

Aussi, le groupe de danse Getaria a ouvert un compte participatif sur le réseau solidaire Pelikam (1) pour récolter 7 000 euros d'ici le 4 janvier prochain. À ce jour, seuls 250 euros ont été versés.

Parallèlement, l'association multiplie un grand nombre d'actions comme le vide-greniers ce dimanche 23 novembre au fronton du village, une représentation du spectacle Haizeari à Urrugne, le 30 no- vembre, une animation avec le chœur Bihotzez, le 21 décembre et un projet de réveillon dans un village.

Ghislaine Castillon

(1) www.pelikam.com/pelikam/pelikamdescription/304

Posté par Getariataldea à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Quand la danse bouscule la tradition- article de presse Sud ouest 19/07/2012

image

Gauargi, c'est parti, depuis hier, avec le spectacle d'ouverture réunissant tous les groupes : la Russie, le Japon, la Moldavie et le Pays basque bien entendu, mais celui-ci était également bien représenté lors de la soirée de pré-ouverture jeudi dernier, avec « Haizeari », dernier né de la troupe de danse Getaria, dirigée par Pascale Lazcano. Ce sont donc les aînés de Guéthary et quelques pitchouns prometteurs qui ont ouvert le bal, invitant le public à un spectaculaire voyage au XVIe siècle.

La créativité de la chorégraphie mène la danse à la théâtralité, les danseurs et danseuses de Getaria, à la hauteur de leur renommée, ont tout donné. Avis de tempête : après le succès d'Ainarak présenté l'année dernière sur cette même scène, Getaria bouscule les traditions sachant toujours les mener à bon port.

Un week-end de fêtes

Le festival continue donc, avec aujourd'hui, de 10 h 30 à 12 heures, un défilé dans les rues d'Espelette puis à 12 h 30, repas à l'auberge Gauargi, sur la place du Marché. L'après-midi, à 17 heures, un stage sera proposé par les groupes du Japon, de la Moldavie et de la Russie et à 18 heures, représentation du Japon. Dès 20 heures, méchoui et bal folk avec animation musicale assurée par les musiciens des groupes. Demain, de 11 heures à 12 heures, les rues d'Espelette seront animées par les musiciens des groupes puis à 20 h 30, spectacle au marché couvert avec les groupes de la Russie, de la Moldavie et Zirikolatz de Saint-Pée-sur-Nivelle.

Lundi 21 juillet, de 10 heures à 12 heures des jeux, organisés par les jeunes de Gauargi. Ils se dérouleront en deux parties : recherche d'un trésor et défis sportifs. Le soir, dès 20 h 30, le festival fermera ses portes avec le spectacle de clôture au marché couvert réunissant tous les groupes et la chorale des enfants d'Espelette.

Réservations et renseignements : 05 59 93 95 02 (office de tourisme d'Espelette) grille des tarifs et infos groupes sur www.gauargi.fr

Mathilde Bauthier

Posté par Getariataldea à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Article Sud ouest 07/06/2014

1578474_5626123_800x400


Getaria plongera le public dans la période des corsaires du roi de France. 

Dimanche 22 juin, à 17 heures, la salle Harri Xuri accueillera la première représentation du tout dernier spectacle du groupe de danses basques de Getaria, « Haizeari ». Ce rendez-vous exceptionnel, organisé par la Fédération de danse basque Iparraldeko Dantzarien Biltzarra, plongera le public dans la période des corsaires du roi de France.

Le groupe de danse Getaria, de Guéthary, imprégné de l'histoire maritime de son village, a voulu mettre en scène l'histoire de ces hommes qui, dans la période de 1600 à 1800, n'avaient comme seule alternative à la pêche que de devenir corsaire au service du roi de France. Sur scène, prendront place 14 filles, 14 garçons et sept enfants, qui évoqueront les scènes de vie liées au port de pêche et à l'embarquement d'un équipage complet, de l'amiral au simple matelot.

Agiles et intrépides

Le répertoire traditionnel des danses basques est ici accompagné de musiques anciennes et les costumes, confectionnés par l'équipe de l'association Irulea sous la direction de Claude Iruretagoyena, se réfèrent aux gravures pour respecter au mieux les codes vestimentaires de l'époque.

« Afin d'obtenir un spectacle de qualité, une cohésion des danseurs et un esthétisme chorégraphique, nous avons mis en place un travail de répétitions hebdomadaires assurées par Pascale Lascano et complétées par des stages de danse et de cirque. Il s'agit avant tout de retrouver en chaque danseur l'agilité des intrépides corsaires », précise Bixente Ciaurriz, le président du groupe Getaria.

« Haizeari » est soutenu par la mairie de Guéthary, l'Institut culturel basque, le Crédit Agricole, Iparraldeko Dantzarien Biltzarra (IDB, la Fédération de danse basque) et l'entreprise Seldon Finance.

Mathilde Bautier

Tarifs : 10 euros (adultes), 8 euros (groupes fédérés à IDB ; jeunes de 10 à 14 ans), et 5 euros (de 5 à 9ans). Réservation (IDB) : 05 59 93 33 65. Contact Getaria : getaria@laposte.net

Posté par Getariataldea à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Article de presse SUD OUEST 26/06/2012

 

La danse fait souffler un vent de jeunesse

 

Les danseurs du groupe Gétaria lors de la fête du village.



C'était la fête du village à Ayherre. Ils sont arrivés sur la piste, sautillants, légers, souriants, les jambes gainées de noir dans leurs espadrilles aux rubans finement noués. Les pas esquissés en cadence avaient l'élan, la souplesse et la fierté de la jeunesse.

Vingt danseurs, filles et garçons du groupe Gétaria ont offert pendant une heure, aux villageois réunis sur la place du fronton, un spectacle de danses basques d'une grande technicité et d'une absolue fraîcheur.

Des danses de couples

Pascale Lascano, leur chorégraphe, avait choisi pour eux un ensemble « de danses de couples de Cortes, région de l'extrême sud de la Navarre, de danses souletines dans une adaptation contemporaine, enfin un choix de danses de Guipuzcoa et de Biscaye intégrant un répertoire de fandangos » précisait -elle. Les costumes magnifiques dans leur camaieu de bleu, beige et blanc et leurs patchworks délicats alternaient avec le noir et des couleurs plus vives.

Olivier Mendiondo, président du comité des fêtes, appréciait « l'ambiance qui était au rendez-vous au cours des deux week-ends de fêtes », même s'il regrettait « qu'il n'y ait pas davantage de monde » malgré tous les efforts de la jeune équipe mobilisée pour l'occasion.

Cette ombre légère était cependant dissipée, à l'instant, par les applaudissements du public, sous le charme des danseurs, et par la promesse du lendemain, au cours duquel les villageois eux-mêmes allaient se mettre en scène pour Aiherra Kantuz.

 

Posté par Getariataldea à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2014

Le spectacle de Getaria en ouverture


Le festival Gauargi ouvrira ses portes, ce jeudi 17 juillet à 20 h 30, au marché couvert, site du festival, avec le spectacle « Haizeari », dernier né de la troupe de danse Getaria, de Guéthary. Une plongée dans l'histoire maritime entre 1 600 et 1800, où les pêcheurs devenaient corsaires au service du roi de France.

Sur scène, 14 filles, 14 garçons et sept enfants se prêtent au jeu de la reconstitution des scènes de vie liée au port de pêche et à l'embarquement d'un équipage complet, de l'amiral au simple matelot. À travers des danses créées et adaptées, les danseurs vont retranscrire un contexte, une époque avec l'appui du répertoire des danses traditionnelles basques accompagnées de musiques anciennes.

Reconstitution également au travers de costumes confectionnés par l'équipe de l'association Irulea, sous la direction de Claude Iruretagoyena. Ce chorégraphe se réfère chaque fois aux gravures dans le plus grand respect des codes vestimentaires de l'époque. « Afin d'obtenir un spectacle de qualité, une cohésion des danseurs et un esthétisme chorégraphique, nous avons mis en place un travail de répétitions hebdomadaires et complété par des stages de danse et de cirque. Il s'agit avant tout de retrouver en chaque danseur l'agilité des intrépides corsaires », précise la chorégraphe, Pascale Lascano.

Tarifs : 12 euros, adultes ; 10,50 € prévente ; 8 euros pour les enfants (moins de 14 ans) et les étudiants sur présentation de la carte, 6,50 € en prévente ; gratuit pour les enfants de 0 à 5 ans. Réservations à l'office de tourisme au 05 59 93 95 02. Renseignement sur Getaria : getaria@laposte.net

 

Posté par Getariataldea à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2013

Article de presse - Sud Ouest - Mai 2013 - Getaria danse avec la Transylvanie

Getaria danse avec la Transylvanie

La danse comme langage commun de deux cultures.

La danse comme langage commun de deux cultures. (photo dR)

 

Du 7 au 15 mai, le groupe de danse basque traditionnelle Getaria reçoit le groupe Pipacsok de Transylvanie. La première quinzaine d’août de l’année dernière, les trente jeunes danseurs de Getaria, âgés de 15 à 28 ans, étaient partis en Transylvanie pour rencontrer leurs homologues hongrois, dans le cadre du projet culturel européen intitulé La danse comme langage commun, soutenu par la Commission européenne, l’Institut culturel basque, EKE ainsi que la municipalité de Guéthary.

Un programme d’activités intenses est prévu pour faire découvrir la région aux danseurs hongrois : visite de Guéthary et réception officielle à la mairie jeudi 9 mai, initiation au surf et à la pelote, découverte des grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya ainsi que d’une fabrique artisanale de fromage de brebis à Baïgorry, excursions à Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint-Jean-de-Luz, Bayonne, Sare-Zugaramurdi… Mais aussi apprentissage des enfants de l’école primaire de Guéthary aux danses hongroise et moldaves.

Spectacle vendredi 10 mai

Deux rendez-vous incontournables sont à retenir : les représentations du spectacle de danse « Je te vois - Ikusten zaitut - Latlak », mercredi 8 mai, à Louhossoa, en collaboration avec la Fédération de danse basque, Iparraldeko Dantzarien Biltzarra, et vendredi 10 mai, à 21 heures, sur le fronton de Guéthary. Cette création, sous la direction de la chorégraphe Pascale Lascano, mêle les danses traditionnelles aux interprétations théâtrales sur le thème de la rencontre de l’autre.

Posté par Getariataldea à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2012

Article de presse Sud ouest 06/10/2012

Séjour inédit pour Getaria

 Lors d'un des trois spectacles en Transylvanie.


Lors d'un des trois spectacles en Transylvanie. (Photo DR)

Getaria, le groupe de danse basque traditionnelle, vient de présenter à ses partenaires et aux familles un diaporama de leur séjour en Transylvanie, en août dernier, dans le cadre du projet culturel européen « La danse comme langage commun ».

Ce premier échange culturel est né d'une rencontre amicale, lors du festival Ezpalak à Pampelune en mai 2011, avec le groupe de danse traditionnelle hongroise de Transylvanie, Pipacsok. Le projet, sous la direction de la chorégraphe Pascale Lascano, s'articule autour de la création d'un spectacle commun de danses traditionnelles mêlant des interprétations théâtrales sur le thème de la rencontre de l'autre, intitulé « Je te vois ». Son objectif : favoriser la connaissance réciproque et renforcer la tolérance tout en travaillant sur un thème commun, la danse.

Programme dense

C'est ainsi que les trente jeunes danseurs de Getaria, âgés de 15 à 28 ans, sont partis la première quinzaine d'août à Cristuru Secuiesc en Roumanie rencontrer les jeunes danseurs du groupe Pipacsok. Le programme du séjour était dense racontent la présidente de Getaria, Françoise Etchave et la trésorière, Maritxu Molares avec cours, répétitions, ateliers de danse en commun, trois spectacles des deux groupes dans différents villages, visites culturelles comme des ateliers d'artisanat, une journée chez un agriculteur, l'exposition sur la culture du Pays basque…

« Ce voyage fut riche de découvertes humaines avec un dénominateur commun l'attachement à nos identités, à nos cultures et à nos danses traditionnelles », ajoutent-elles. La danse comme langage commun, universel fut le vecteur principal de la communication entre les danseurs.

Une expérience inédite pour le groupe Getaria que ce projet d'échange européen. Une réalisation qui a pu se faire grâce aux financements du Programme jeunesse en action de la commission européenne, de la municipalité de Guéthary et de l'Institut culturel basque principalement. Aujourd'hui, Getaria prépare le séjour de Pipacsok dont le nom en hongrois veut dire « Coquelicot » prévu, en mai prochain, à Guéthary qui sera ainsi le prolongement de ce premier échange.

Par Ghislaine Castillon

Posté par Getariataldea à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]