Présentation du projet:

 

L’idée du projet « La danse comme langage commun - Echange Pays Basque – Bolivie » est née en juin 2014, entre les jeunes du groupe de danse "GETARIA” du Pays Basque, de l’association "HERMANOS MAYORES” de Cochabamba et de la fraternité "TINKUS K’ACHAS ” de Oruro. Le premier contact avec la Bolivie s’est établi via l’association Giltzarria de Hélette. Ayant entrepris des démarches pour un projet humanitaire à échelle personnelle, l’une des danseuses de notre groupe, a pu concrétiser son projet et vivre une expérience riche d’enseignements. Au cours du séjour, une vraie relation professionnelle mais surtout une accroche amicale s’est donc créée entre ces jeunes. Depuis, ils ont gardé contact et l’idée d’un vrai partenariat construit est née pour mieux se connaître, découvrir le cadre de vie de l’autre et bâtir un projet ensemble autour du thème commun qui est la danse. C'est tout naturellement que nous avons nommé notre projet "Du Pays Basque en Bolivie, un pas de danse qui rassemble".

  Lors de ce voyage prévu du jeudi 12 février 2015 au vendredi 27 février 2015 le groupe participera au Carnaval d'Oruro, le deuxième plus influent d'Amérique Latine. En vue de la relation naissante, c'est une fois le défilé terminé que l'échange débutera pour nos danseurs avec la fraternité "TINKUS K’ACHAS ”, en partageant réciproquement nos cultures. Ce voyage sera également l'occasion de faire connaissance avec l'association "HERMANOS MAYORES", ce qui nous permettra de nouer un lien avec ces jeunes défavorisés en apprenant les uns des autres.

 A l'issue de ce projet les objectifs principaux des partenaires sont, à égale mesure, la transmission du patrimoine culturel et l'éducation des jeunes par la danse et la musique traditionnelles. Ce projet d'échange vise avant tout à éduquer nos jeunes dans le respect de la diversité, dans la compréhension d'autrui et la solidarité pour en faire des citoyens du monde, à travers une activité commune, en l'occurrence la danse, qui s'inscrit dans un contexte sociopolitique similaire, soit dit, au sein d'une culture minoritaire dans un pays. Il va de soi que l'impact sur les jeunes est d'autant plus fort que ceux-ci ont été amenés à travailler ensemble, main dans la main permettant de développer des savoirs, savoir-faire et savoirs-être.

 _____________________________________

Proiektuaren aurkezpena:

"Euskal Herritik Bolibiara, elkartzen duen dantza pausoa" izenburutzat duen proiektuaren ideia 2014-ko ekaineansortu da, talde partaideen artean ; hala nola, Euskal Herriko Getaria dantza taldea, Cochabambako "Hermanos Mayores” elkartea eta Oruroko "Tinkus Tolkas K’Achas” taldea. Bolibiarekin lotutako lehen harremana Heletako "Giltzarria" elkartearen bidez egin da. Gure dantza taldeko gazte batek, haren kabuz, desmartxa pertsonalak egin zituen proiektu humanitario batean parte hartzeko. Gauzatu den proiektu hori, esperientzia aberasgarria izan da. Egonaldi denboran, laneko harreman sendoak lotu dituzte eta egiazko adixkidantza bat sortu da gazteen artean. Orduz geroztik harremanetan egon gira eta partaidetza baten nahikeria piztu da, elgarren ezagutza hobeki egiteko, bertako ohidura eta bizilekuak deskubritzeko eta nola ez, dantzaren inguruko proiektu baten sustatzeko.

 

2015-eko otsailaren 12-tik 27-ra igaroko den bidaia honetan, dantzatzeko gomita izanez geroz Getaria taldeak Amerika Latinoko bigarren ihauteri garrantzitxuenean parte hartuko du Oruroko hirian. Bidaian zehar, Cochabambako "Hermanos Mayores" elkartearekin harremanetan sartuko gira, beharrean diren haurren eguneroko bizia ahal bezain bat goxatzeko eta gure heinean behar materialak guttitzeko.

Partaideen helburu nagusiak, ondare kulturalaren transmizioa eta dantza eta musikaren bitartez, gazteen hezkuntza ahalbidetzea dira. Elgar trukaketa horrek, gazteak desberdintasunaren errespetuan hezitzeabaita ulermen eta elkartasuna sustatuz, munduko herritarrak bilakatzea ere du xedetzat.Horren ahalbidetzeko, amankomunean dugun aktibitate baten inguruan elgar ezagutza egitea proposatzen dugu, erran nahi baita dantzaren bitartez, kontutan harturik gure gazteak ingurune sozio-politiko berdintsu batean murgilduak direla. Pentso dugu, dantzarien artean eragin haundia ukanen duela, elgar lanean aritu beharko baitira jakintza, trebetasuna eta jendetasunen garatzeko.