image

Gauargi, c'est parti, depuis hier, avec le spectacle d'ouverture réunissant tous les groupes : la Russie, le Japon, la Moldavie et le Pays basque bien entendu, mais celui-ci était également bien représenté lors de la soirée de pré-ouverture jeudi dernier, avec « Haizeari », dernier né de la troupe de danse Getaria, dirigée par Pascale Lazcano. Ce sont donc les aînés de Guéthary et quelques pitchouns prometteurs qui ont ouvert le bal, invitant le public à un spectaculaire voyage au XVIe siècle.

La créativité de la chorégraphie mène la danse à la théâtralité, les danseurs et danseuses de Getaria, à la hauteur de leur renommée, ont tout donné. Avis de tempête : après le succès d'Ainarak présenté l'année dernière sur cette même scène, Getaria bouscule les traditions sachant toujours les mener à bon port.

Un week-end de fêtes

Le festival continue donc, avec aujourd'hui, de 10 h 30 à 12 heures, un défilé dans les rues d'Espelette puis à 12 h 30, repas à l'auberge Gauargi, sur la place du Marché. L'après-midi, à 17 heures, un stage sera proposé par les groupes du Japon, de la Moldavie et de la Russie et à 18 heures, représentation du Japon. Dès 20 heures, méchoui et bal folk avec animation musicale assurée par les musiciens des groupes. Demain, de 11 heures à 12 heures, les rues d'Espelette seront animées par les musiciens des groupes puis à 20 h 30, spectacle au marché couvert avec les groupes de la Russie, de la Moldavie et Zirikolatz de Saint-Pée-sur-Nivelle.

Lundi 21 juillet, de 10 heures à 12 heures des jeux, organisés par les jeunes de Gauargi. Ils se dérouleront en deux parties : recherche d'un trésor et défis sportifs. Le soir, dès 20 h 30, le festival fermera ses portes avec le spectacle de clôture au marché couvert réunissant tous les groupes et la chorale des enfants d'Espelette.

Réservations et renseignements : 05 59 93 95 02 (office de tourisme d'Espelette) grille des tarifs et infos groupes sur www.gauargi.fr

Mathilde Bauthier